-
Espace membre Se connecter

Bibliothèque de la Laïcité

La nouvelle question laïque, Laurent Bouvet, Flammarion, 2019

La laïcité a longtemps été comme l’air que nous respirons : indispensable au bon fonctionnement de notre commun républicain sans que nous y pensions sinon lorsque la querelle scolaire venait régulièrement nous rappeler l’existence de «deux France», la catholique et la républicaine, que la loi de 1905 avait su concilier sinon réconcilier.
Aujourd’hui, la question de la laïcité se pose à nouveau. L’installation de l’islam comme deuxième religion française depuis une trentaine d’années, tout autant que la montée en puissance d’un individualisme qui traduit la liberté par «c’est mon choix!» et d’un communautarisme qui traduit l’égalité par «c’est mon identité!» ont bouleversé l’équilibre qui avait été trouvé il y a un peu plus d’un siècle.
La laïcité est devenue un enjeu majeur du débat public et, même, un sujet de polémique bouleversant les clivages classiques. Certains lui accolent des adjectifs pour l’amoindrir ou la détourner de son propos, d’autres voudraient la réduire à un simple œcuménisme.
Pour répondre aux défis contemporains, ce livre entend promouvoir le caractère original de la laïcité, fondé sur des valeurs humanistes, universalistes et républicaines.

César et Dieu, Michel Seelig, L’Harmattan, 2018

Synthèse inédite sur les relations complexes entre les cultes religieux et les pouvoirs politiques, l’ouvrage couvre toute la période historique, de la conquête romaine à nos jours. Pour l’Église, il traite aussi bien de l’évolution du statut de l’évêque dans son environnement local au Moyen Âge, que du développement du gallicanisme à l’époque du Roi Très Chrétien ou encore de l’invention de la laïcité à partir de la Révolution française. Il aborde également l’évolution de la situation des cultes minoritaires, tout au long de la période étudiée.

Michel Seelig fut professeur associé à l’université Paul Verlaine de Metz. Il est aujourd’hui président du Conseil de l’IUT de Metz (Université de Lorraine). Il a récemment délivré un cours sur l’histoire juridique des régimes des cultes. Il préside également le Cercle Jean Macé (réseau des Cercles Condorcet).

PUBLICATION DU RAPPORT 2017-2018 DU COLLECTIF LAÏQUE NATIONAL

« Pour la laïcité, pour la République ! » N°3 : 2017-2018.

Le commander

 SOMMAIRE

  1. Former à la laïcité
  2. La citoyenneté commence à l’école
  3. Développer l’école publique laïque, un « devoir » constitutionnel de L’État
  4. Protéger la laïcité de la sphère publique : les sorties scolaires
  5. La question des cantines scolaires
  6. Appliquer la loi de 1905 sans chercher à la contourner
  7. Respecter la neutralité religieuse des bâtiments et terrains publics
  8. Neutralité religieuse des structures privées en charge de la petite enfance : une novation du Comité des droits de l’Homme de l’ONU ?
  9. La laïcité, condition de l’égalité femmes-hommes et du respect des droits des femmes
  10. La laïcité de l’enseignement et de la recherche à l’Université.
  11. Régimes dérogatoires des cultes dans certains territoires de la République
  12. Le cas particulier de l’Alsace et de la Moselle : Concordat, blasphème, statut scolaire local, cours de religion.
  13. Les tentatives concordataires et néo-gallicanes autour d’un « Islam de France »
  14. Poids des comportements communautaristes dans les entreprises
  15. Laïcité à l’hôpital public
  16. Sport et neutralité religieuse
  17. Europe

Ma Liberté c’est la laïcité, 2e éd, Armand Colin, 2017.

Martine Cerf et Marc Horwitz. Préface de Robert Badinter, illustré par Nono

Un ouvrage pédagogique qui présente des textes historiques et fondateurs de la laïcité. Une chronologie complète met en évidence le caractère indissociable de la laïcité et de la République et montre qu’elle n’avance dans la conquête de nouvelles libertés qu’avec les gouvernements attachés aux valeurs républicaines.

Il comporte aussi des témoignages qui démontrent qu’au-delà du droit, la laïcité se vit au quotidien au travers de nos comportements et qu’il dépend aussi de chacun de nous de préserver une société pacifiée.

Cette nouvelle édition comprend également la Charte de la laïcité à l’école.

Martine Cerf présente le livre

 

L’école laïque en Alsace et en Moselle, Une histoire inachevée, Jean-Marie GILLIG, L’Harmattan, collection Débats Laïques, 2017

 

En Alsace et en Moselle, le mot « laïcité » n’a pas la même signification que dans les autres départements français. L’école publique ne peut pas y être considérée comme vraiment laïque, puisqu’elle est interconfessionnelle, par nature et par dénomination statuaire. Ces pages permettent au lecteur de comprendre pourquoi la laïcité à l’école dans les trois départements encore concordataires reste un objectif dont la réalisation permettra enfin l’égalité entre tous les élèves.

Publication du rapport annuel 2016-2017 du Collectif laïque national

Le commander

 SOMMAIRE

1. La citoyenneté commence à l’école
2. Développer l’école publique laïque, un « devoir » constitutionnel de L’État
3. Protéger la laïcité de la sphère publique : les sorties scolaires
4. La question des cantines scolaires
5. Appliquer la loi de 1905 sans chercher à la contourner
6. Respecter la neutralité religieuse des bâtiments et terrains publics
7. Neutralité religieuse des structures privées en charge de la petite enfance
8. La laïcité, condition de l’égalité femmes-hommes et du respect des droits des femmes
9. Université.  Encadré : Le cas particulier de l’Université de Strasbourg et de ses « chaires de théologie »
10. Régimes dérogatoires des cultes dans certains territoires de la République
11. Le cas particulier de l’Alsace et de la Moselle : Concordat, blasphème, statut scolaire.
Encadré : l’enseignement religieux obligatoire à l’école publique en Alsace et Moselle
12. Montée des comportements communautaristes dans les entreprises
13. Laïcité à l’hôpital public
14. Sport et neutralité religieuse
15. Europe

La Laïcité en 2017 et au-delà. De l’insoumission à l’émancipation, François Cocq et Bernard Teper, Penser et agir, Eric Jamet, 2017

Le vieux monde subit une lente agonie. L’approfondissement du capitalisme est une impasse et la démocratie se dérobe. Fragilisée, la société se fragmente sous les coups de boutoirs conjoints des extrémismes religieux qui revendiquent le pouvoir temporel et des docteurs Mabuse différentialistes de la politique.

Les individus en sont rendus à se chercher des identités partielles de substitution. La menace de la guerre civile rôde…

Non, je ne me tairai plus, Amine El Khatmi, Jean-Claude Lattès, 2017

Collabeur. Neuf lettres infâmantes. Elles me sont tombées dessus un matin de janvier. D’autres ont suivi. Harki.  Arabe de serviceBeur domestique. Esclave.
J’ai été victime d’une campagne de harcèlement. Mon tort ? Avoir fait part de ma colère après qu’une fois de plus la télévision a donné la parole à une musulmane qui a déversé un discours outrageusement victimaire et antirépublicain. Alors qu’elle était dépourvue de toute légitimité, elle parlait en notre nom. En mon nom.

Ressources

EGALE

Egalité Laïcité Europe

© 2019 Egale - Association loi 1901 

Suivez-nous sur les reseaux sociaux    

COURRIEL : contact@egale.eu