-
Espace membre Se connecter

Synthèse inédite sur les relations complexes entre les cultes religieux et les pouvoirs politiques, l’ouvrage couvre toute la période historique, de la conquête romaine à nos jours. Pour l’Église, il traite aussi bien de l’évolution du statut de l’évêque dans son environnement local au Moyen Âge, que du développement du gallicanisme à l’époque du Roi Très Chrétien ou encore de l’invention de la laïcité à partir de la Révolution française. Il aborde également l’évolution de la situation des cultes minoritaires, tout au long de la période étudiée.

Michel Seelig fut professeur associé à l’université Paul Verlaine de Metz. Il est aujourd’hui président du Conseil de l’IUT de Metz (Université de Lorraine). Il a récemment délivré un cours sur l’histoire juridique des régimes des cultes. Il préside également le Cercle Jean Macé (réseau des Cercles Condorcet).