-

 

Les médias se sont faits l’écho de la diplomatie du sport, à visibilité internationale, menée par des pays tel le Qatar mais sont restés muets sur la stratégie adoptée pour le sport féminin par les théocraties islamistes qui ne pouvaient passer à côté d’un phénomène social aussi populaire que le sport aux Jeux Olympiques en particulier. Ce livre révèle cette stratégie après une enquête qui s’étend sur un quart de siècle, des JO de Barcelone de 1992 à ceux de Rio de Janeiro en 2016.