-
Espace membre Se connecter

Le Premier ministre, François Legault, s’y était engagé, il a tenu parole, l’État du Québec est devenu laïque.

La loi adoptée le 16 juin 2019 proclame et définit la laïcité de l’État dans le cadre législatif actuel, notamment en introduisant ce principe dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne. Elle institue donc la séparation de l’État et des religions.

La neutralité religieuse de l’État, légalité de tous en droit et la liberté de conscience et de religion. Elle interdit le port de signes religieux à certaines personnes en position d’autorité, dont les enseignants et directrices et les directeurs des établissements primaires et secondaires publics.

À la suite d’un âpre combat où les partisans de laïcité ont dû subir toutes sortes d’injures et d’accusations infondées venant autant des partisans du multiculturalisme et des accommodements raisonnables que des islamistes radicaux, la loi a été votée.

ÉGALE avait apporté sa contribution en publiant une pétition de soutien signée d’abord par des personnalités, puis par des associations et par 263 personnes sur Change.org dont Djemila Benhabib a pu fait état au cours de son audition en Commission parlementaire.

Micheline Labelle a publié dans Le Monde, une tribune très éclairante sur les accusations portées contre la laïcité québécoise et ceux qui la défendent.

Martine Cerf