-

Chems-eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris signe un document intitulé “Prévenir la radicalisation’, dans lequel on peut lire : “Rien, absolument rien, ne peut justifier des violences perpétrées au nom de notre religion.” […] “L’islam respecte notamment un principe essentiel de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme : la liberté de conscience, celle de croire ou de ne pas croire.” […] “Que l’on soit citoyen français ou résident étranger, la République assure aux musulmans, dans le respect de la laïcité, qui est un dispositif protecteur pour les fidèles de toutes les religions, la possibilité d’accomplir leur culte librement et sans contrainte. […]

Vingt recommandations pour traiter les menaces qui pèsent sur la société française et sur l’islam.

Lire la lettre des imams de la Grande mosquée de Paris à l’ensemble des musulmans de France  et à la communauté.