-

“Le Collectif laïque national souligne que la France n’est pas les États-Unis. […] L’émotion ne doit pas l’emporter sur la raison – ni sur l’ordre public […] Il est vrai qu’en France, comme dans d’autres pays même démocratiques, des actes racistes perdurent. […]  Il est hautement regrettable que certains membres des forces de l’ordre se croient autorisés à excéder leur mission – certes difficile […] Le Collectif appelle les Pouvoirs publics à promouvoir le strict respect des principes républicains dans le recrutement, la formation et l’encadrement humain et réglementaire des forces de police et de gendarmerie.”

“Le collectif rappelle que la lutte contre le racisme implique aussi le rejet des théories racialistes et indigénistes qui fracturent la société et déconstruisent la citoyenneté.”

En savoir plus, lire le communiqué