-

Bibliothèque de la Laïcité

Liberté, Egalité, Fraternité

Liberté, Egalité, Fraternité

Résumé

Ce livre rassemble trois grands entretiens menés par l’hebdo Le 1 avec trois brillantes intellectuelles. « La liberté a deux ennemis : les circonstances extraordinaires et le salut public », nous dit Mona Ozouf. « L’égalité est un but, un chemin, une bataille », complète Michelle Perrot. « Ce sont les inégalités qui menacent la fraternité », conclut Cynthia Fleury. Une lecture vivifiante, revisitant la devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité » qui orne officiellement nos édifices publics depuis le 14 juillet 1880. Cynthia Fleury est professeure titulaire de la chaire Humanités et santé au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), elle est également psychanalyste et membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE).
Mona Ozouf est spécialiste de la Révolution française et de l’école publique. Michelle Perrot est professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Diderot.
Laïcité, un principe

Laïcité, un principe

RÉSUMÉ

La laïcité ne se résume pas à la loi française de Séparation des Églises et de l’État de 1905, par ailleurs mal connue et souvent instrumentalisée. Trouver une juste place pour les religions dans la société préoccupe l’autorité politique depuis l’Antiquité. Éric Anceau revient ici aux sources de ce questionnement en France, mais aussi dans le monde. Il décrit le rôle de la construction de l’État en confrontation parfois avec les pouvoirs religieux dont la papauté, l’influence des guerres de religion, l’intense réflexion des Lumières et de la Révolution. Il examine l’élaboration et le contenu des lois laïques des débuts de la Troisième République, en particulier de la loi de 1905, l’apaisement relatif qui s’en est suivi, les nouveaux questionnements posés par l’islam depuis trente ans.   Les exceptions à la généralité française ici expliquées, à commencer par le régime de l’Alsace-Moselle, de même que le panorama international qu’il propose font de cet ouvrage la première synthèse mondiale sur le principe de laïcité à travers les siècles.

  Entretien avec Eric Anceau

Vivre la laïcité – 3e édition

Vivre la laïcité – 3e édition

Martine Cerf, Marc Horwitz

PRÉSENTATION DU LIVRE

Illustré par Nono, ce livre pédagogique présente les textes fondateurs de la laïcité et les valeurs auxquelles elle se rattache, de la liberté de conscience au respect du pluriculturalisme. Une chronologie complète met en évidence le caractère indissociable de la laïcité et de la République et montre qu’il n’est possible d’acquérir de nouvelles libertés sans une volonté manifeste des femmes et des hommes politiques de défendre les valeurs républicaines. L’ouvrage comporte aussi des témoignages qui démontrent qu’au-delà du droit, la laïcité se vit au quotidien au travers de nos comportements et qu’il dépend de chacun de nous de préserver un vivre ensemble pacifié. Cette nouvelle édition met en perspective les événements récents, comme l’assassinat de Samuel Paty, qui ont constitué des atteintes graves au principe de laïcité.

À l’heure où certains invoquent parfois les droits humains pour combattre la laïcité, il faut rappeler haut et fort que la laïcité découle de ces droits fondamentaux reconnus à tous les êtres humains : la liberté et l’égalité.

Robert Badinter

MARIANNE TOUJOURS! 50 ans d’engagement laïque et républicain

MARIANNE TOUJOURS! 50 ans d’engagement laïque et républicain

Avec Marianne toujours! Patrick Kessel, journaliste et ancien Grand Maître du Grand Orient de France, nous offre un ouvrage, dont la profondeur et la richesse ne sauraient être résumées en quelques lignes. Comment qualifier son entreprise ? À première vue, ce sont des mémoires, le récit d’une vie d’une étonnante plénitude et d’une grande unicité de pensée, ou plutôt d’idéal: 50 ans d’engagement laïque et républicain,

Extraits de la préface

Le linceul du féminisme

Le linceul du féminisme

RÉSUMÉ

Héritage d’un patriarcat antique, accessoire vestimentaire le plus sexiste et discriminant que l’homme ait inventé, quintessence de l’inégalité femme -homme, le voile dit « islamique » fait débat en France depuis trente ans. Par une obsession sexuelle exacerbée dont la religion n’est que le prétexte régulateur, les islamistes en ont fait leur cheval de Troie politique.

Pourtant, son histoire, sa raison d’être et ses prescripteurs restent méconnus. Que dit réellement le Coran ? Quelles sont ses justifications profanes ? Comment expliquer son expansion ? Comment les islamistes ont-ils réussi à rallier une partie de la gauche et des féministes pour défendre cet accessoire politico-sexiste ?

L’auteur part de situations concrètes, de son vécu et de ses rencontres, pour les rattacher à une histoire mondialisée à travers des analyses historiques, théologiques, féministes et politiques. Son approche originale, pédagogique, enrichie de nombreuses sources inédites, permet de tout comprendre sur le voile et ses enjeux. Des textes coraniques aux discours des islamistes en passant par le relativisme de leurs soutiens, Naëm Bestandji dresse une analyse ciselée et sans concession. Le voile, linceul du féminisme, se révèle dans son essence sexiste, patriarcale et politique.

L’auteur démontre que camper sur le champ de la laïcité hisse le voile en meilleur atout de l’islamisme. En le ramenant sur son véritable terrain, celui de l’inégalité des sexes, il devient son talon d’Achille – pour autant que l’on soit capable de décrypter les contre-vérités et les éléments de langage de ses plus ardents promoteurs.

Je suis le prix de votre liberté

Je suis le prix de votre liberté

Mila nous livre un témoignage poignant (interview video début à 51mn 55s), on s’en doutait, et nous ne cesserons de répéter qu’il faut la soutenir par tous les moyens possibles. Elle nous donne à lire une analyse très pertinente des modes de fonctionnement des jeunes de sa génération dans leur utilisation quasi exclusive et même addictive des réseaux sociaux. Ce livre peut aider plus d’un pédagogue à réfléchir sur la façon de faire passer auprès d’élèves réfractaires des notions essentielles pour l’avenir de notre société comme la liberté de conscience, la liberté de pensée et d’expression, le refus de la manipulation, de l’ignorance, de la haine de l’autre et du harcèlement d’un autre désigné comme bouc émissaire, l’identification des théories fantaisistes ou des fake news… A lire de toute urgence. Merci à Mila de l’avoir écrit. Martine Cerf.

 

Et toujours ce FICHU VOILE !

Et toujours ce FICHU VOILE !

Nouvel argumentaire laïque, féministe et antiraciste

par NADIA GEERTS

RÉSUMÉ

Lorsque j’ai publié Fichu voile en 2011, c’était parce qu’après le terrain scolaire, c’était sur celui de la fonction publique, mais aussi celui du parlement, que se jouait désormais la question du voile. Et la loi d’interdiction du voile intégral était alors en gestation. Dix ans plus tard, les mêmes questions restent en suspens, mais d’autres s’y sont ajoutées : le voilement des fillettes se répand, les tenues de sport à connotation religieuse se multiplient, et l’idée selon laquelle interdire le voile serait une discrimination se banalise, comme en témoigne l’autorisation récente du port du voile dans les Hautes Écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Parallèlement, tout critique du voile semble devenir de plus en plus difficile, voire dangereuse à formuler. La banalisation de celui-ci est à l’Å“uvre, alors même que se radicalisent les discours et les actes de ceux qui le défendent. Et cette banalisation se fait au prix des principes universalistes.
Rencontre avec…Nadia Geerts

Rencontre avec…Nadia Geerts

Nadia Geerts n’est pas une militante comme les autres. Ses combats ont un large spectre. Celui pour la laïcité est plus que jamais d’actualité. Aussi ne peut-on pas s’étonner, tout au contraire, que son dernier ouvrage, préfacé par Caroline Fourest, se veuille un « nouvel argumentaire laïque féministe et antiraciste ». Il sort en librairie le 9 juin 2021.

Rencontre en trois questions autour de ce « Fichu voile » qui n’est somme toute que la partie émergée d’un débat qui, dans notre société, va largement au-delà. Lire la suite.

Cachez cet Islamisme

Cachez cet Islamisme

En juillet dernier, la Cour constitutionnelle rendait son arrêt concernant le droit, pour une Haute Ecole de l’enseignement supérieur, d’interdire les…

Lire la suite

Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique?

Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique?

Résumé

Depuis 2005, le « fait religieux » est enseigné à l’école publique. C’est une réalité pédagogique sur laquelle règne depuis lors un quasi-consensus, au sein de la société française comme dans la représentation politique. Comment s’est concrétisée l’idée d’un tel enseignement, dont l’instauration représente un événement idéologique majeur ? A-t-il atteint les objectifs politiques, sociaux et culturels qu’on lui avait assignés ? L’école, aujourd’hui tiraillée comme la société elle-même, ne doit-elle pas faire porter son effort sur la transmission des savoirs et la formation de futurs citoyens éclairés, tout en armant les enseignants pour affronter l’immixtion du religieux dans l’espace scolaire et lutter contre la confusion grandissante des esprits ? Autant de questions auxquelles le présent ouvrage veut répondre, en mettant en perspectives des faits et des textes rarement réunis, en donnant largement la parole aux différents acteurs et observateurs, en proposant une analyse contextuelle et une approche chronologique revisitées et en ouvrant de nouvelles pistes de réflexion citoyenne.

Ressources

EGALE - Egalité Laïcité Europe
Siège Social
MVAC du XVe - Boite n°18
22 Rue de la Saïda
75015 Paris

 

 

© 2019 Egale - Association loi 1901

Webmaster et création : Angélique Clerc - Agence Punchlyne (RCS de Nanterre – 828 956 730)