-

Bibliothèque de la Laïcité

Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique?

Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique?

Résumé

Depuis 2005, le “fait religieux” est enseigné à l’école publique. C’est une réalité pédagogique sur laquelle règne depuis lors un quasi-consensus, au sein de la société française comme dans la représentation politique. Comment s’est concrétisée l’idée d’un tel enseignement, dont l’instauration représente un événement idéologique majeur ? A-t-il atteint les objectifs politiques, sociaux et culturels qu’on lui avait assignés ? L’école, aujourd’hui tiraillée comme la société elle-même, ne doit-elle pas faire porter son effort sur la transmission des savoirs et la formation de futurs citoyens éclairés, tout en armant les enseignants pour affronter l’immixtion du religieux dans l’espace scolaire et lutter contre la confusion grandissante des esprits ? Autant de questions auxquelles le présent ouvrage veut répondre, en mettant en perspectives des faits et des textes rarement réunis, en donnant largement la parole aux différents acteurs et observateurs, en proposant une analyse contextuelle et une approche chronologique revisitées et en ouvrant de nouvelles pistes de réflexion citoyenne.
Le Bêtisier du laïco-sceptique

Le Bêtisier du laïco-sceptique

Vient de paraître Le Bêtisier du laïco-sceptique (éditions Minerve, 2021) textes de Renée Fregosi, Nathalie Heinich, Virginie Tournay, Jean-Pierre Sakoun, avec des dessins de Xavier Gorce. Un petit livre réjouissant, alerte, « manuel de survie en temps de polémique » qui armera intellectuellement et ré-armera moralement les militants laïques et plus largement tous ceux qui ont à cœur de perpétuer, soutenir et développer l’esprit républicain.

Synopsis par Mezetulle

« Vivre avec nos morts »

« Vivre avec nos morts »

La rabbin Delphine Horvilleur raconte la vie autrement pour que la mort n’ait pas “le dernier mot”

La nature fondamentale du sujet oblige à l’ambition d’en écrire un essai tout aussi  fondamental ; notre attente est immense ; notre plainte est multiple et notre imploration capricieuse adressée à la rabbine qui doit nous dévoiler le secret biblique de la mort.

Présentation 

France Culture “LA GRANDE TABLE IDÉES” Interview

« Le Prophète et la pandémie » : histoire du « jihadisme d’atmosphère » par Gilles Kepel

« Le Prophète et la pandémie » : histoire du « jihadisme d’atmosphère » par Gilles Kepel

Dans son dernier livre, le politologue décrit la quatrième génération du djihad.

L’an 2020 marqué par la Covid-19 et l’effondrement du marché pétrolier, est celui de tous les bouleversements depuis le Moyen-Orient jusqu’aux banlieues de l’Europe. Le conflit israélo-palestinien se fragmente avec, d’un côté, “l’entente d’Abraham”, qui va de Washington à Abou Dhabi et Khartoum en passant par Jérusalem, agrège le Caire et Riyad, et lorgne sur Bagdad ; de l’autre “l’axe fréro-chiite” qui rassemble Hamas, Qatar, Turquie et Iran, avec le soutien ponctuel de Moscou.
Dans ces convulsions sismiques, Beyrouth explose, réfugiés et clandestins affluent en Europe, et le président turc Erdogan tente de refaire d’Istanbul le centre de l’islam mondial. Enfin, le terrorisme frappe à nouveau, en France et en Autriche, au nom d’un jihadisme sans organisation. Il s’appuie sur une atmosphère créée par des entrepreneurs de colère mobilisant foules et réseaux sociaux du monde musulman face à l’Occident -alors que Joe Biden doit restaurer la confiance des alliés de l’Amérique.
Poursuivant la réflexion engagée dans Sortir du Chaos, succès français et international, Gilles Kepel propose, cartes et chronologie à l’appui, la mise en perspective indispensable de l’actualité pour comprendre les grandes transformations de demain.

La laïcité, une exception menacée

La laïcité, une exception menacée

de Jean-François Chalot

Pour mieux comprendre

La laïcité fait couler beaucoup d’encre… Encensée par les uns, vilipendée par les autres, elle ne laisse pas indifférent. Ce principe républicain ne doit pas être confondu avec le « sécularisme » de nombreux autres pays occidentaux qui, bien qu’ayant officiellement séparé les Églises de l’État, tolèrent les religions en privilégiant celles du plus grand nombre et en oubliant les agnostiques et les athées.
La laïcité française est une exception, en ce sens qu’elle est la seule à vraiment séparer la sphère publique de la sphère privée et à ne privilégier aucun culte. En France, on est libre de croire ou de ne pas croire, de pratiquer – ou pas – la religion de son choix. Mais les pouvoirs publics s’interdisent tout prosélytisme et chaque citoyen n’existe qu’en tant que tel, indépendamment de ses choix spirituels. La laïcité permet à chacun d’être l’égal de son voisin et à tous les Français de faire nation qu’ils soient chrétiens, juifs, musulmans… ou athées.
On trouvera dans le dernier livre initié par l’infatigable J.F. Chalot des regards croisés sur ce principe à vocation universelle mais qui ne régit que bien peu de pays dans le monde. Au-delà d’indispensables rappels historiques on trouvera également des témoignages et des réflexions sur sa mise en œuvre que tout le monde ne conçoit pas toujours exactement de la même manière.
Une lecture roborative.

Janvier 2015 – Le procès

Janvier 2015 – Le procès

Auteur : François Boucq, Yannick Haenel / Collection :

Du 2 septembre au 10 novembre a lieu le procès de la tuerie insensée à Charlie Hebdo, du meurtre haineux de policiers boulevard Richard-Lenoir et à Montrouge et de l’attentat antisémite à l’Hyper Casher de Vincennes.

Pour suivre les débats, l’écrivain et chroniqueur à Charlie, Yannick Haenel et le dessinateur François Boucq sont les oreilles et les yeux de Charlie.
Nommer l’innommable, comprendre un cauchemar, c’est la mission quasi impossible qu’ont accepté de relever Yannick et François, transformés pour de longues semaines en chroniqueurs judiciaires d’un genre très spécial.
A l´issue du procès, un recueil spécial de 216 pages rassemble leurs chroniques en textes et en dessins.
Un hors-série exceptionnel de Charlie Hebdo paru le 21 janvier 2021.
Ne manquez pas cet ouvrage historique!

Cet ouvrage regroupe les chroniques de Yannick Haenel et François Boucq, publiées chaque jour sur le site et dans les pages de Charlie Hebdo, ainsi que des textes et de nombreux dessins inédits.

Les silencieux – Ne nous trompons pas, les salafistes menacent la République

Inutile d’éluder : ouvrons les yeux, la menace salafiste existe. La France vit une grande illusion. Nous croyons être toujours le pays où l’on débat, où l’on échange des arguments, alors même que nous sombrons chaque jour un peu plus dans un climat intellectuel de guerre civile. Ce constat vaut en particulier pour le débat actuel sur la place de l’Islam dans la société française et sur l’ampleur du péril islamiste.

Allons droit au but : l’Islam ne constitue pas une question en soi dans la France de 2020. L’adversaire de la République s’appelle le salafisme. La source du problème ne réside pas dans le Coran mais dans ceux qui le transforment en arme pour affaiblir la démocratie libérale. Dans ce camp, on trouve bien évidemment les jihadistes, mais aussi les salafistes et l’ensemble des acteurs contestataires davantage animés par une fureur décolonialiste que par une authentique ferveur spirituelle.
Le centre de gravité de cette galaxie dangereuse est le salafisme. Leur stratégie, et les tactiques afférentes, font des salafistes dits ” quiétistes ” et ” politiques ” des Silencieux, ces petits cylindres également qualifiés de modérateurs de son, que l’on visse sur le canon d’une arme pour gagner en discrétion. Ils nous endormissent, démonétisent l’idée que c’est bien une nouvelle forme de totalitarisme qui tente de s’épanouir en France.
Au mieux on déplore, puis on passe rapidement à autre chose… En attendant, les Silencieux franchissent les uns après les autres les remparts censés défendre la démocratie, les libertés individuelles et l’héritage républicain.

ORELA publie un rapport sur les religions au temps du coronavirus

ORELA publie un rapport sur les religions au temps du coronavirus

L’Observatoire des religions et de la laïcité (http://www.o-re-la.org) publie un rapport de Jean-Philippe Schreiber, dans lequel sont analysées les questions qui se sont posées aux religions pendant la période de confinement, ainsi que les réactions diverses des responsables religieux avec leurs conséquences, parfois lourdes, sur la propagation de la maladie dans différents pays. Il montre que les décisions politiques prises, et la façon dont elles ont été prises sont liées à la conception que chaque État a de la liberté de culte, selon qu’on la situe au dessus des autres libertés ou qu’on considère qu’elle doive rester soumise à l’intérêt général. Il analyse également les modifications éventuelles que la pandémie a pu apporter sur le rôle et la perception des religions avant de conclure sur des questions émergentes pour les cultes. Lire le rapport

Exposition de la Doctrine de Saint-Simon

Juliette Grange
Agrégée de Philosophie
Docteur d’Etat

Saint-Simon n’avait donné aucun exposé achevé de sa doctrine, les idées qui sont les siennes ont évolué au cours des quelques dix années de propagande intense en direction des milieux politiques, scientifiques et industriels. Les disciples qu’il laisse derrière lui se sont attachés après sa mort en 1825 à construire une pensée pleinement articulée. L’ouvrage que nous publions se présente comme une transcription très retravaillée des dix-sept leçons tenues durant les cours de l’école saint-simonienne entre 1828 et 1929, puis entre 1830 et 1831 (essentiellement pour cette période à propos de la dimension religieuse du saint-simonisme).

 

Voir le flyer

 

Ressources

Oui aux États généraux de la laïcité

Oui aux États généraux de la laïcité

Dans l’air du temps, nombreux sont les candides en France, individus ou groupements, qui veulent accaparer la laïcité voire la détourner au profit d’un clan ou, pire encore, la détruire. Cet ensemble de phénomènes est dangereux et doit être analysé selon deux...

EGALE - Egalité Laïcité Europe

Siège Social

MVAC du XVe - Boite n°18
22 Rue de la Saïda
75015 Paris

 

 

Webmaster et création : agence Punchlyne (RCS de Nanterre – 828 956 730)

© 2019 Egale - Association loi 1901