-

Du Pakistan à l’Algérie, de l’Afghanistan à l’Égypte, Karima Bennoune a parcouru une dizaine de pays musulmans pour y rencontrer des opposants aux fondamentalistes islamistes. Elle nous raconte leur quotidien et décrit leurs motivations. La plupart sont des femmes. Musulmanes ou athées. Beaucoup ont été surveillées, emprisonnées, agressées. Depuis la première parution du livre, aux États-Unis, l’une d’elles a été assassinée, au Pakistan. A travers ces rencontres et ces portraits, Karima Bennoune nous parle aussi des pays où ces personnes exceptionnelles vivent et travaillent. Et de leur solitude, renforcée par le peu de soutien qu’elles ressentent de la part des Occidentaux. Ce livre est donc aussi un “coup de gueule” de Karima Bennoune contre une partie de son camp, celui des progressistes laïques, qui a parfois tendance à ignorer ou minimiser la montée de l’islamisme fondamentaliste et l’étendue de ses massacres. Cette critique, Karima Bennoune se sent d’autant plus légitime à la porter qu’elle dénonce dans un même élan les discriminations subies par les musulmans depuis le 11 septembre 2001.

Karima Bennoune est professeur de Droit à l’Université de Californie – Davis, est Rapporteur spécial de l’ONU pour les droits culturels. Elle est née en Algérie, où son père, Mahfoud Bennoune, était un anthropologue réputé, menacé de mort à plusieurs reprises par les islamistes. Son livre a d’abord été publié aux États-Unis chez Norton.