-

La Cour de Justice de l’Union européenne, dans un communiqué, précise que l’interdiction du port du voile islamique (et des autres signes religieux) dans l’entreprise n’est pas discriminatoire. La Cour, basée à Luxembourg avait été saisie par deux femmes musulmanes vivant en Allemagne, une employée d’une pharmacie, l’autre comme éducatrice spécialisée à qui leur employeur avait demandé de retirer leur voile pour respecter la neutralité de l’entreprise.

La Cour a donc statué que cette mesure n’ait pas discriminatoire, mais que l’employeur devait cependant prouver qu’il s’agit d’un “besoin réel” et que sans cette interdiction, la neutralité de l’entreprise serait remise en cause.

Communiqué de presse du CJUE