-

L’UEFA (Union des Associations Européennes de Football) a décidé d’inviter ses 55 fédérations et tous les clubs européens à : « faire en sorte que leurs équipes ne jouent pas dans ces pays ou contre des équipes de ces pays où les droits fondamentaux des femmes ne sont pas respectés ».

Cette décision a été prise en réaction au suicide de “Blue Girl” (Sahar Khodayari), poursuivie par la justice iranienne pour s’être montrée dans un stade, la tête découverte, bravant l’interdiction faite aux femmes d’assister en live à des matchs de football. Lire le communiqué de la LDIF

Les nombreuses actions de sensibilisations menées depuis des années auprès des dirigeants des fédérations de sport et des instances olympiques, à l’initiative de la Ligue du Droit International des Femmes, présidée par Annie Sugier, appuyée par de nombreuses personnalités (dont Françoise Laborde) et associations dont ÉGALE semblent commencer de porter leurs fruits.